UNE VIE D'OSMIE

  • Le 22/03/2021

Les hôtels à insectes sont de plus en plus nombreux dans les parcs, les potagers et les jardins. Il n'est pas rare d'y trouver des tiges creuses autour desquelles s'activent des abeilles solitaires, souvent représentées par des osmies. Explications.

Osmie abeille solitaire

Les hôtels à insectes sont de plus en plus nombreux dans les parcs, les potagers et les jardins. Il n'est pas rare d'y trouver des tiges creuses autour desquelles s'activent des abeilles solitaires, souvent représentées par des osmies rousses (Osmia bicornis) ou des osmies cornues (Osmia cornuta). Avec l'arrivée du printemps, ces hyménoptères virevoltent à nouveau, alors pour mieux comprendre leur cycle de vie, voici grosso modo comment je l'explique à ma grand fille !

« Il faut savoir que les abeilles dépendent de deux ressources vitales pour survivre : le nectar et le pollen des plantes à fleurs. Le nectar est un liquide sucré disponible dans les fleurs. Riche en énergie, les abeilles s'en nourrissent pour assurer le vol. Le pollen est le gamète mâle de la plante, c'est à dire un ensemble de minuscules grains que la fleur produit pour élaborer une graine. C'est une ressource indispensable pour l'élevage des larves. Pour transporter le pollen depuis la fleur jusqu'au nid, les abeilles, très velues, se servent de leurs poils comme peigne, brosse et panier: les grains de pollen y sont collés aux niveau du ventre ou des pattes arrières.

Les osmies femelles entrent et sortent du tube de bambou pour y façonner une série de chambres, appelées loges. Dans chacune, les abeilles déposent un œuf et du pollen. Une fois la galerie remplie, elles obturent le nid : c'est le bouchon de terre que nous voyons sur certains bambous. Ces nids sont donc occupés. A sa naissance, la larve d'osmie aura à sa disposition un pain de pollen pour se nourrir, grandir, et se transformer en nymphe. C'est ainsi, enveloppée dans un cocon qu'elle passera l'hiver. Au mois de mars de l'année suivante, elles se transformeront en adultes, des abeilles prêtes à voler. Ce sera l 'émergence. Les mâles, plus proches de la sortie, s'envoleront les premiers. Il seront rejoints par les femelles quelques jours plus tard et pourront alors se faire des câlins. Chaque femelle pondra à son tour des œufs et fera des pains de pollen pour ses bébés ! ».

J'étais loin d'imaginer qu'il existe près de 1000 espèces d'abeilles en France et que l'ordre auquel elles appartiennent, celui des hyménoptères, est l'un des plus diversifié chez les insectes. Guêpes, bourdons, fourmis, symphytes, térébrants: des dizaines de milliers d'espèces sont différenciées dans le monde. Contrairement aux mouches, les abeilles possèdent des antennes allongées, quatre ailes membraneuses et une taille de guêpe, nom donné à l'étranglement visible entre le thorax et l'abdomen chez de nombreux hyménoptères.

Près de 90% des espèces d'abeilles sont solitaires. Elles construisent seules leur nid pour y pondent leurs œufs. Les ¾ le font dans le sol et sont dites terricoles ou sabulicoles, selon leur préférence pour la terre ou le sable. Un sol pauvre en végétation, une butte, un talus ou une terre sableuse bien exposée à la chaleur. Les abeilles qui s'agitent cet après-midi devant nous préfèrent les tiges creuses et prennent l'adjectif de rubicoles. Les gîtes artificiels leurs conviennent très bien. Nous avons éparpillé dans le jardin une dizaine de fagots de bambous. Tous sont occupés. Des tiges de plantes à moelle comme le sureau, la ronce ou le fenouil font aussi l'affaire puisque creusées par les abeilles elles-même.